Evénéments gersois

Pascal GAILLARD

Catégorie : Courses hors stade
Publication : lundi 17 juillet 2017
Écrit par Philippe

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Salut Pascal, beaucoup de gersois te connaissent car tu participes aux courses du département mais peu savent qu’au niveau national, tu te défends plus que bien. Aussi, peux-tu te présenter un peu plus ?pascal refuges

Ton âge ?

52 ans en Décembre.

Ton club ? Depuis quand ?

Je suis au Running club élusate depuis deux saisons.

Ta profession ?

Je suis agent immobilier à Condom.

Quelles sont tes dernières grosses performances ?

En 2016 4 fois ultra-finisher dont la diagonale des fous où je fais 44ème et 2ème master 2. En 2017, des top 10 aux Ruthènes et aux Citadelles, 8ème à l’Ultra du Pas du Diable, 12ème à la 6666 et 1er master 2 pour toute les courses.

Comment fais-tu pour te préparer à ces échéances en alliant famille, boulot, ton emploi du temps en gros ?

Très peu d’entrainement par rapport aux coureurs de mon niveau ; environ 6 à 10 heures suivant la sortie montagne du week-end.

Ton épouse France-May est également coureuse et souvent elle t’accompagne. Est-ce un atout ? Que t’apporte ce partage ?

Sans mon épouse et cette passion partagée je ne pourrait pas continuer, c’est un atout, elle me booste, c’est ma supportrice number one. On partage les sorties week-end et quelques courses.

pascal Diagonale

Tu as un handicap à cause d’une maladie qui t’empêche de faire ce que tu veux. Comment gères-tu cela ?

J’ai une maladie auto immune (maladie de biermer). Je dois gérer un niveau bas de globules rouges. Pas facile pour sportif ! Et cette année un syndrome de Parsonage et Turner (perte musculaire du haut du corps). C'est pas simple pour 2017 !

As-tu quelque chose que tu voudrais apporter aux débutants qui, comme toi voudraient faire du lourd… des bons ultras ?

Il faut avant tout que ce soit un plaisir car c’est un format de course très exigeant. Avoir une bonne préparation mais sans trop afin de durer dans le temps. Une bonne nutrition de course, et surtout partager sur les courses : on y fait toujours de belles rencontres. Dernier point, être patient ! 

Tes prochaines courses ??

Je serais le 22 juillet à l’ultra du Beaufortain pour le classement UMNT. Ensuite le GRP sur le 120 km et enfin la diagonale des fous .

Ton meilleur souvenir ?

Sans aucun doute quand nous avons eté finishers, France-May et moi sur la Diagonale des Fous. C'était en 2013.

Ton moins bon souvenir (si tu en as) ?

Je n’est pas de mauvais souvenir, plutôt quelques déceptions comme en 2003 lorsque j'ai abanonné sur la Diag alors que je visais un top 10.


Vidéo de Yanik Fournet du RCE

Ginette MORETTO

Catégorie : Courses hors stade
Publication : lundi 13 juin 2016
Écrit par Philippe

Vote utilisateur: 5 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles actives

Ginette Moretto 2Ginette MORETTO, pour ceux qui ne la connaissent pas, c'est un petit bout de femme très calme, qui ne fait pas de bruit mais qui a un palmares impressionnant.

Voici comment elle nous raconte l'histoire des courses nature (trail comme on les appelle maintenant)

La belle histoire des courses nature.

Par chez nous tout à commencé en 1987 avec l’organisation par Cauterets de la Course du Grand Vignemale.

Course déjà vécue, par les Guides des vallées Cauterets Gavarnie en 1904.

En 1987 c’est donc, on peut dire «  une première » qui sera suivie de 2 autres éditions 1988 et 1991.

En 1989 Bagnères de Bigorre organise la Course Bagnères-Pic du Midi-La Mongie à laquelle j’ai participé.

C’était ma première course montagne.

Le terrain « montagne » je connaissais bien, je pratiquais la randonnée, l’escalade et le ski de rando. Je courrais pour entretenir la forme mais pas plus et naturellement je ne me suis plus consacrée qu’à la course à pied.

Les saisons s’enchainaient. Il faut préciser que du coté « course nature » essentiellement « course de montagne » les saisons étaient courtes.

Elles débutaient en mai pour se terminer en Août avec la course du Montcalm à Auzat en Ariège.

Le Canigou était organisé début Août et depuis 1980, dans les Alpes à La Plagne « La 6000D était aussi au programme.

Nous n’étions pas très nombreux dans notre département à participer à ces épreuves.

Je me souviens de Philippe sur la course de Bagnères Pic du Midi La Mongie en 1992, et naturellement sur le Montcalm à Auzat.

Plus tard un groupe de triathlètes du Club d’Auch nous a rejoint sur ces courses, tellement différentes de leur discipline. C’était très sympa de vivre cela ensemble.

En 1995 une grande course est organisée autour des Cités Templières du Larzac, la Grande Course des Templiers 65kms. C’est à ce moment que les

Ginette Moretto 1

courses natures vont connaitre une première évolution, on commencera à parler de TRAIL.

De nombreuses courses seront alors organisées surtout dans la région Sud Est avec des challenges qui connaissaient un succès certain.

Loin de chez nous, une course connait un forte participation, Le Grand Raid de la Réunion, organisé depuis 1989 tout de même, mais là nous entrons dans le domaine de l’ULTRA TRAIL. Ce n’est qu’en 2003 que l’UTMB est mis en place par Chamonix. On connait son succès.

Dès lors j’ai eu l’impression que l’on basculait vers un engouement énorme.

Courses principales

PYRENEES

  • Course des Refuges
    • 53 km - 7h15 - 3ème femme
  • Course du Canigou
    • 32 km - 3h53 - 1ère femme
  • Marathon du Montcalm - Auzat
    • 36 km - 4h23 - 3 victoires
  • Trail des Citadelles 
    • 2001 - 36 km 1300m - 3h32 - 1ère femme
    • 2003 - 36 km 1300m - 3h51 - 1ère femme
    • 2008 - 40 km 4h32 - 1ère femme
    • 67 km - 8h14 - 1ère femme
    • 71 km - 9h47 - 1ère femme
  • Barèges - Pic du Midi - Barèges 
    • 26 km - 2h50 - 1ère femme
    • 26 km - 2h53 - 1ère femme
  • Bagnères - Trail des Etoiles
    • 2002 - 49 km - 5h13 - 1ère femme
    • 2004 - 60 km - 2800m - 7h23 - 1ère femme
  • Euskal Endurance :
    • 67 km - 8h32 - 2ème femme
  • Font Romeu - Trail Blanch 
    • 51km - 1900 m - 6h17 - 1ère femme
  • Trail des trois Rocs St Antonin Nobleval
    • 2006 - 3h20 - 1ère femme
  • Trail du Cagire 
    • 35km - 2200 - 4h10 - 1ère femme
  • Les 3 Pics Arbas
    • 48km - 3200 m - 7h06 - 1ère femme
  • Trophée du Vénasque - 1ère femme

et bien d’autres participations comme le tour du Pic du midi d’Ossau

AVEYRON

  • Les Templiers 3 participations
    • 68 km - 1 victoire en 2000 - 7h34 -  48ème/1073

PUY DE DOME

  • Trail de Vulcain Volvic
    • 49 km - 6h39 - 1ère femme

VAR

  • Traversées des Maures
    • 55 km - 5h36 - 1ère femme

ALPES

  • Les Deux Alpes Maratour des Glaciers
    • 1ere femme
  • Trail des Biaous des Glaises Hautes-Alpes
    • 43 km 2000 m -  4h12 - 1ère femme - 30ieme au général
  • Trail du Férion Alpes Maritimes
    • 50 km - 5h45 - 1ère femme
  • Grand Raid du Mercantour
    • 105 km -  6600 m - 18h42 - 2ème femme - 37ieme général 
  • Tours des Glaciers de la Vanoise
    • 72km - 3800m - 10h15 - 1ère femme

SAVOIE

  • Trail de Faverges (74) 
    • 37 km - 4h45 - 1ère femme
    • 37 km - 4h59 - 1ère femme
  • La Plagne 6000 D
    • 55 km - 3 participations - 1ère V2 - 6h14, 6h06, 6h15
  • Chamonix Ultra Trail du Mont Blanc
    • 165 km - 9000 m - 37h02 - 1ère V2

CAMEROUN

02/99 Course du Mont Cameroun altitude 4070m 40km 7h50

Nous étions moins d’une dizaine de français cette année là.

Nous n’avions pas brillé dans les classements. Après une préparation hivernale, une température chaude et humide nous attendait. Nous étions soulagés d’en finir, course difficile et très technique sur la partie ascension. Contexte particulier aussi, la veille nous n’étions pas sûrs que le départ soit donné par les autorités par soucis de sécurité.

GUADELOUPE

Grand Raid Volcano Trail Guadeloupe - 50 km - 8h17 - 1ère femme - 16ième au général

Marathons

  • Venise - 3h11
  • Rome - 3h13
  • La Rochelle - 3h20

10 Kms : 40.28

Pour résumer, après une bonne soirée de discutions :

  • Première course en 1987 (Lourdes-Tarbes)
  • Première course de montagne en 1989 (Bagnères de Bigorre-Pic du Midi-La Mongie - 50 km)
  • Plus belle course : Les Templiers avec la victoire au bout
  • Moins bons souvenirs : (Rires) Il y en a plein mais sans doute la grave blessure à la cheville lors de la course du Val d'Azun

 

Rémi BROUARD

Catégorie : Courses hors stade
Publication : vendredi 5 juin 2009

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives

Rémi BROUARD est un coureur solitaire que l'on ne voit pas beaucoup sur les courses du Gers... En effet, il ne commence à prendre son pied qu'au delà d'une distance que la plupart des marathoniens gersois courent en une semaine.

Pour preuve une de ses dernières compétitions : les 48 heures BRNO !

Depuis 1985, Brno, en République Tchèque est, le temps d'une semaine, la capitale mondiale de l'Ultrafond.

C'est sur une boucle circulaire de 250 mètres située dans un bâtiment de la foire de la ville que Rémi a donc parcouru 1100 fois que cet ultra-marathonien a battu son propre record de distance non-stop.

Sur ce terrain, il a atteint la distance de 275,75 kilomètres, se classant 1er français et 16ème au général sur les 34 courageux inscrits.

Mais avant d'en arriver là, il faut de l'entraînement... En 1995, il réalise son premier 100 kms, sa course préférée et depuis, il enchaîne les compétitions toutes plus dures les unes que les autres.

Il a maintenant à son actif :

  • 21 courses de 100 kms terminées (record 9h21)
  • 11 courses de 24 heures terminées (record 183,183 kms)
  • 2 courses de 6 heures
  • 1 course de 50 kms
  • 1 course de 48 heures (275,75 kms)
  • 3 trails à étapes
  • 2 trails longs
  • 1 raid dans le désert

L'auscitain Rémi BROUARD (n°5)

Des sacrifices, il en faut pour ne pas trop souffrir. Par exemple l'année 1999, sa plus grosse année d'entraînement, il a fait 211 sorties.

Pour lui, le bonheur, "c'est quand j'ai la chance de pouvoir terminer sans marcher ou faire la moindre pause, en fait je ne suis pas vraiment un coureur à pied, ce qui me motive c'est le gros défi qu'il faut préparer pour une belle bagarre contre soit même".

Parallèlement à tout celà, il trouve encore le temps pour d'autres activités. La montagne où il fait régulièrement de l'escalade en solo et la spéléologie : en principe, cette année, il va passer la barre des 300 grottes et gouffres différents explorés.

Lire un article de La Dépêche du Midi du 17 avril 2012

Autre article de La Dépêche du Midi du 10 mars 2001

Conditions d'utilisation

Les informations relatives aux manifestations et/ou résultats des épreuves de sports32.fr sont renseignées sur la base d'informations fournies par les organisateurs et/ou par la CDCHS 32, ou en accès libre sur Internet.

La responsabilité de sports32.fr ne pourra en aucun cas être engagée en cas de contestation ou de litige.

Informations légales

Contact Webmestre

Carte de visite

Administration